MYTHOS URBANUS

« L’art de bâtir un mythe, où l'architecture questionne le temps»

L’architecture a souvent entretenu un dialogue avec les mythes. Ils se juxtaposent, entrent en résonnances et génèrent des espaces métaphoriques transgressant la matière en formes poétiques.

 

Dans son Traité d'architecture, Vitruve évoque la proposition de l'architecte Dinocrates à Alexandre le Grand de sculpter le mont Athos sous la forme d'une figure qui tiendrait dans une main une large ville fortifiée et dans l'autre une coupe d'où s'écouleraient les rivières de la montagne.

 

L’Homme intrigué par les cités perdus, les architectures antiques, décèle s’approprie et interprète les mythologies, leur font échos. Les mythes qui ont guidés l’architecture d’ancienne civilisations sont juxtaposés avec une théorisation de notre contexte urbain et architectural actuel, permettant de dévoiler une vision architecturée de notre monde. Les travaux montrent que le mythe existe autant que la réalité, les projets et rêves utopiques sont aussi révélateurs que les réalisations concrètes, évidemment moins nombreuses.

 

Les oeuvres s'imprègnent également d'une dimension métaphysique par l'introduction, la narration mystérieuse d'images archétypales, de symboles  permettant de libérer des informations, des réalités, des seuils de lecture ayant une autre dimension de sens.

 

Les travaux mettant en scène Architecture, mythologie, Symboles, Images Archétypales  nous interrogent sur la position de l’Homme dans sa société, pour redéfinir les notions d’espaces édifiés, et questionner nos valeurs morales source de maintien de la structure de notre humanité.

 

-

Architecture has often maintained a dialogue with myths. They juxtapose each other, enter into resonances and generate metaphorical spaces transgressing matter into poetic forms.

 

In his Architecture theory, Vitruvius evokes the proposal of the architect Dinocrates to Alexander the Great to carve Mount Athos in the form of a figure that would hold in one hand a large fortified city and in the other a cup where the rivers would flow from the mountain.

 

Man intrigued by lost cities and ancient architectures, detects, appropriates and interprets mythologies and echoes them.

 

The myths that guided the architecture of ancient civilizations are juxtaposed with a theorization of our current urban and architectural context allowing to unveil an architectural vision of our world.

 

The works demonstrate that myth exists as much as reality, utopian projects and dreams are as revealing as concrete achievements, although obviously fewer.

 

The works staging architecture, mythology and theogony, question us about the position of man in his society to redefine the notions of built up spaces and question our moral values – support source of our humanity structure.

ANIMA MUNDI 100x200 2020
ANIMA MUNDI 100x200 2020

press to zoom
Creation 70x120cm
Creation 70x120cm

press to zoom
Ondine50x65
Ondine50x65

press to zoom
ANIMA MUNDI 100x200 2020
ANIMA MUNDI 100x200 2020

press to zoom

Copyright © 2016-2019 by Marc Brousse

all rights reserved