MYTHOS URBANUS

« L’art de bâtir un mythe, ou l'architecture questionne le temps»

L’architecture a souvent entretenu un dialogue avec les mythes. Ils se juxtaposent, entrent en résonnances et génèrent des espaces métaphoriques transgressant la matière en formes poétiques.

 

Dans son Traité d'architecture, Vitruve évoque la proposition de l'architecte Dinocratès à Alexandre le Grand de sculpter le mont Athos sous la forme d'une figure qui tiendrait dans une main une large ville fortifiée et dans l'autre une coupe d'où s'écouleraient les rivières de la montagne.

 

L’Homme intrigué par les cités perdus, les architectures antiques, décèle s’approprie et interprète les mythologies, leur font échos. Les mythes qui ont guidés l’architecture d’ancienne civilisations sont juxtaposés avec une théorisation de notre contexte urbain et architectural actuel, permettant de dévoiler une vision architecturée de notre monde. Les travaux montrent que le mythe existe autant que la réalité, les projets et rêves utopiques sont aussi révélateurs que les réalisations concrètes, évidemment moins nombreuses.

 

Les oeuvres s'impregenent également d'une dimension méthaphyqique par l'introduction, la narration d'images archétypales, de symboles  permettant de libérer des informations, des réalités, des seuils de lecture ayant une autre dimension de sens.

 

Les travaux mettant en scène Architecture, mythologie, Symboles, Images Archétypales  nous interrogent sur la position de l’Homme dans sa société, pour redéfinir les notions d’espaces édifiés, et questionner nos valeurs morales source de maintien de la structure de notre humanité.

Copyright © 2016-2019 by Marc Brousse

all rights reserved